Batiment anciennes ecuries2

Le Bâtiment des anciennes écuries

L’Hôtel Schneider était doté d’écuries, installations essentielles chez les grandes familles à une époque où l’on dépendait des chevaux pour le transport. Situé dans la cour, juste derrière le corps principal, l’annexe comprenait aussi le logement des domestiques.

Actuellement, se trouvent dans ce bâtiment un auditorium ainsi que les bureaux des services de promotion commerciale et d’action culturelle de l’ambassade.

 

La Salle Villa-Lobos

La Salle Villa-Lobos est un auditorium à usage polyvalent, pouvant être utilisé pour des conférences, des projections ou des concerts. Il est en capacité d’accueillir jusqu’à 60 personnes.

Dans le hall d’entrée, cinq clichés du photographe Alécio de Andrade rendent hommage à des musiciens, chanteurs et écrivains brésiliens très attachés à la France, tels que Chico Buarque, Baden-Powell, Vinicius de Moraes, Toquinho, Manuel Bandeira et Carlos Drummond de Andrade.

Un grand panneau décoratif jouxte l’estrade. Ce paysage en papier peint est une des scènes du décor panoramique intitulé « Les vues du Brésil », réalisé en 1831 par le peintre Jean Deltil (1791-1863) pour la manufacture de Jean Zuber.

Une collection de bobines de films brésiliens est également exposée.

Sur la scène, sont présentées trois œuvres du graveur, dessinateur et peintre Gilvan Samico (1928-2013). Originaire de l’État de Pernambouc, Samico est considéré par de nombreux critiques comme le plus grand représentant des gravures sur bois brésiliennes.

L'ambassade du Brésil
  1. Le Hall d’Entrée
  2. La Grande Galerie Centrale
  3. Le Grand Salon
  4. Le Petit Salon
  5. Le Boudoir
  6. La Salle à Manger
  7. L'Escalier d'Honneur
  8. L’Étage des services administratifs
  9. Le Hall de Tapisseries
  10. La Salle de Musique
  11. Le Hall des Bureaux des Attachés Militaires
  12. Le Hall d’Accès aux Bureaux
  13. Le Bâtiment des anciennes écuries
  14. La Galerie des Arts Populaires