1200px ambassade du br sil en france  34 cours albert ier  paris 8e 2
PARIS, FRANCE

L'ambassade du Brésil

En 1971, le gouvernement du Brésil achetait la maison familiale des Schneider, un bâtiment du 8e arrondissement de Paris. En 1972, après des travaux de réaménagement, la Chancellerie de l’ambassade y était installée.

L’édifice original, plus modeste que la structure actuelle, fut construit vers le milieu du 19e siècle à la demande de M. Arthur Louis Gibert (1789-1861), qui s’y installa avec sa famille. 

À sa mort, sa veuve, Marie Elisa Orry de la Roche, légua le bien à leurs filles, Elise Lucie Camille, Comtesse de La Roche Aymont, et Guillemine Marie Lucie, Comtesse de La Ferronnays.

En 1899, les banquiers Demachy et Seillière rachetèrent la maison, et l’année suivante, elle fut adjugée à Eugène II Schneider, grand industriel de la sidérurgie, maître des forges du Creusot.

Schneider et son épouse, Antoinette de Rafélis de Saint-Sauveur, décidèrent de la rénover, en la mettant au goût du jour. Les travaux, confiés à l’architecte Paul-Ernest Sanson, très renommé au début du 20e siècle, confèrent à la bâtisse son allure actuelle.

L’escalier d’honneur et le faste des étages d’apparat datent de cette époque. La galerie centrale, le grand salon et la salle à manger furent peints et décorés à la manière de Pillement et Ranson, ornemanistes parmi les plus réputés du 18e siècle.

L’hôtel particulier, déjà connu en raison de la renommée des familles Gibert et de La Ferronnays, consolida sa place dans les circuits mondains de Paris et acquit la dénomination d’« Hôtel Schneider », sous laquelle il est connu encore aujourd’hui.

Map Free
L'ambassade du Brésil
  1. Le Hall d’Entrée
  2. La Grande Galerie Centrale
  3. Le Grand Salon
  4. Le Petit Salon
  5. Le Boudoir
  6. La Salle à Manger
  7. L'Escalier d'Honneur
  8. L’Étage des services administratifs
  9. Le Hall de Tapisseries
  10. La Salle de Musique
  11. Le Hall des Bureaux des Attachés Militaires
  12. Le Hall d’Accès aux Bureaux
  13. Le Bâtiment des anciennes écuries
  14. La Galerie des Arts Populaires